Trail Nuit du Prince noir

Pour la 7ième édition de la Nuit du Prince noir, il fallait que je vous fasse un petit récit sur ce sympathique trail. J’avais participé à la 1ère édition en 2012 avec Christophe. Pour cette édition 2018, initialement inscrit avec Cédric B., j’ai finalement couru en duo avec Kevin. Les conditions météo étaient plutôt favorables, nous voilà donc parti à Camarsac dans la campagne proche de Bordeaux.

Le format de course n’a pas changé, course en duo, 3KM + 13km. Le premier duo fait 3km, puis rejoint le deuxième duo qui part lui aussi pour 3km, ensuite 13Km à deux dans la nuit de Camarsac. Ambiance festive au départ, fumigène, musique, et supporter, ça porte.

Le 1er 3km est assez violent, il faut partir vite et tenir malgré le dénivelé, avec la montée des escaliers du château sur les 500 derniers mètres. Heureusement, je suis parti en premier ce qui m’a permis de récupérer pendant les 3 kms de Kevin. 

Lorsque Kevin revient au point de relais, nous sommes dans les 15 premiers, Kevin a remonté quelques places. On part vite (trop vite surement),  je suis assez vite asphyxié dans les premières montées, j’ai du mal à trouver mon souffle. Kevin m’encourage et me pousse dans les montées pour garder le rythme. Quelques descentes, j’arrive à retrouver un deuxième souffle, c’est reparti mais le rythme est élevé et dès que ça monte il faut que je m’arrache…,  

Dernier ravito, il reste 4 km, je rempli ma gourde, de beaux “singles” en descente, on commence à remonter quelques concurrents, il nous reste 2 km, une grosse montée, heureusement Kevin me pousse, on se maintient. Dans la dernière montée vers le château de Camarsac, je m’arrache pour rattraper un duo, reste 300 m, le cardio est au max mais l’arrivée est toute proche. 

On boucle en 1h23, 11ieme place pour une course toujours aussi sympa. L’ambiance d’après course, avec bière et vin à volonté, une bonne soupe chaude, et sandwich pour se restaurer. 

Une bière bien méritée !

Pour ma deuxième participation, je me rappellerai que courir à deux c’est toujours mieux 😉 . Merci à l’ASLR de Camarsac pour une organisation au top :   balisage, parcours, ambiance et après course !Merci à Kevin pour avoir partagé cette expérience en duo et merci à Cédric pour avoir lancer l’idée (promis l’année prochaine on le fait ensemble).

Kenavo; Job

Photo du départ, prise par l’ASLR;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *