Actualités facebook

Air3 Bordeaux

Nos Principes : Liberté, humilité, diversité. L’association Air3 est d’abord faite de valeurs, d’une histoire d’hommes et de femmes se rassemblant autour d’une même passion : La course à pied. Aussi simple que ce sport puisse paraître, il y a différentes manières de le pratiquer, tout dépend de l’état d’esprit. Air3 a choisi d’être une association alliant performance et plaisir.

Dimanche, une délégation Air3 affrontait le bitume...

Julien nous raconte, merci à lui ! Et bravo à vous !

Les 3 participants à cette course étaient Karine, Isa et moi-même. Nous nous sommes retrouvés devant chez Karine.
Nous avons fait 20 minutes d’échauffement puis des étirements dynamiques, des montées de genou, talons/fesses et quelques lignes droites.
Le parcours effectué s’est fait sur les communes du Haillan et d’Eysines
Nous voilà sur la ligne de départ ! C’est parti pour 10 km à fond les ballons !
Les premiers kilomètres se font sur de belles montées puis je prends mon rythme de croisière, Karine et Isa sont déjà loin de moi 🙂 !
Arrive le ravitaillement à 5 km, tout va bien pour moi ! Je me sens pousser des ailes.
Puis nous arrivons au 9ème kilomètre et je récupère un coureur qui va à la même allure que moi. On s’encourage mutuellement et on commence à se tirer la bourre, je le lâche à 600m de l’arrivée.
Je franchis la ligne d’arrivée en 56 minutes et 12 secondes ! Record pulvérisé : je fais 3 minutes de moins par rapport au 10 km du Teich !
Quant aux filles, Karine est à 49 minutes et 17 sec et Isa à 53 minutes et 55 sec. Attention Isa, j’arrive te grignoter… 🙂
... See MoreSee Less

View on Facebook

Rien n'arrête les Air3 ! De la pluie ? De la boue ? Peu importe ! Faut plutôt faire avec en ce moment... 🙁

Voici le récit de course envoyé par Lola samedi soir, merci à elle :
"Cet après-midi, course prévue à la dernière minute pour Guillaume, Kevin et moi: les Foulées Saint Selvaises.

Malgré une météo plutôt (très) mauvaise et quelques chemins boueux, nous avons tous les trois battu nos records personnels sur 10km. Sur la course d’une distance de 10,4km, Guillaume performe en 40’59, Kevin en 38’26 et moi même en 54’40. Et donc nos fameux records sur 10km où nous passons respectivement la ligne d’arrivée en 39’40, 37’19, et 53’03.

Au classement par catégorie Kevin réussi à monter sur le podium et Guillaume n’en est pas loin, ça sera pour la prochaine 😉

Nous souhaitons une très bonne course demain au Haillan à nos compatriotes Air3 !"
... See MoreSee Less

View on Facebook

Retour sur l’événement course bordelais : le marathon de Bordeaux Métropole ! Quelques Aircubiens étaient sur le départ, avec les sacs poubelles de rigueur en ces conditions météorologiques 🙂
Merci à ceux qui ont contribué à cet article par leurs photos ou témoignage et surtout merci à notre coach Frédéric pour la préparation !

Elise témoigne :
"Mon frère jumeau s'est joint à Julie de l'assos (en violet) et moi, il est venu spécialement pour l'occasion.
Nous avons commencé la course ensemble mais dès le 1er ravitaillement, au 5e km, nous nous sommes perdus et j'ai continué avec mon frère....
Pour finalement se retrouver ts les 3 après la ligne d'arrivée !

Bonne 2e expérience de semi, même si j'ai préféré l'année dernière pour des questions climatiques et de rhume carabiné ! Quel temps épouvantable, quelles émotions à la fin....
Ça ne m'a pas empêché de faire un meilleur chrono que l'an passé."
... See MoreSee Less

View on Facebook

Dites- nous tout !

C'est comment une séance de fractionné le mercredi soir ?

Merci pour les photos... et pour vos témoignages !
... See MoreSee Less

View on Facebook

Bonjour à toutes et tous, nous étions nombreux à l'entraînement ce matin, sous un soleil radieux !! Une aubaine pour profiter de la super séance proposée par notre coach, Frédéric Dominot. Après l’échauffement, nous sommes tous réunis pour les indispensables levés de genoux, talons fesses, étirements dynamiques...Fred a donné les consignes à ceux qui préparent le semi de bordeaux (à voir revenir Karine, ça devait piquer) et a ensuite emmené le reste de la joyeuse troupe sur un "petit" circuit" training avec côte, escalier, vitesse et récupération ! Nous avons beaucoup aimé, tous ensemble pour nous motiver les uns les autres. Une séance comme on les aime ! Merci Fred ... See MoreSee Less

View on Facebook

Dimanche dernier, une équipée Air3 était en goguette à St Emilion ! Merci à Nathalie pour son récit et ses photos !

Comme convenu, un petit résumé de notre matinée de dimanche dans le cadre de notre participation à la course "Fêtes les vins km de Saint-Emilion" (troisième édition d’une course dans le vignoble de Saint-Emilion sur un parcours de 21 kilomètres et 11 kilomètres, organisée par le Rotary Club).
Un convoi plutôt exceptionnel et fort sympathique de 4 Aircubiennes en pleine forme: Daniela, Elodie, Nathalie C et moi-même, s'est rassemblé place Ravezie dimanche matin, pour participer à la course de 11 kilomètres.
Nous nous sommes rendues directement au château Soutard pour le départ prévu à 9H30, une amie participant à la course nous ayant récupéré nos dossards à Libourne la veille (fournis avec un T-shirt et bien sur une bouteille de vin, la classe!!!),
Le rassemblement a lieu dans la cour du château. Le lieu est splendide et l'ambiance y est très bonne : échauffement musculaire avec musique à fond avant le départ et des participants plutôt détendus et souriants.
Nous avons par ailleurs eu la surprise et le plaisir de retrouver Jean-Michel juste avant la ligne de départ qui a finalement eu lieu à 9H45 pour les 800 participants de la course de 11Km et qui a été donné par le maire de Saint-Emilion en personne!!!!!! .
Le parcours sur routes goudronnées et chemins de terre est magnifique, très vallonné donc physique mais offrant de magnifiques vues sur les coteaux sous un soleil splendide en prime: traversée du village, puis passage en plein milieu des vignes dans de nombreuses propriétés viticoles de prestige de Saint-Émilion (1er grands crus classés dont Clos Fourtet, Beausejour Becot, Pavis, Troplong Mondot, etc...), dégustation possible au château Pavie Macquin.....dommage, personne ne s'est arrêté, il faisait un peu trop chaud pour le coup.....
Traversée de la cave du manoir sur la fin du parcours qui se termine sans mauvaise surprise sur du plat, arrivée à l'entrée du château Soutard avec temps et classement dès la ligne franchie via la puce que nous avons dû mettre au-dessus de notre chaussure.
Après l'effort, le ravitaillement est bien réconfortant....varié et copieux: fruits secs, bananes, soupe, très bons sandwichs, eau, jus de fruit, bière, vin.....il y en avait pour tous les gouts et toutes les envies!!!
Bref, je pense que nous sommes toutes ravies d'avoir participé à cette magnifique course très bien organisée et dont les bénéfices sont versés à la fédération pour la recherche sur le cerveau; un beau moment de partage également, à l'occasion de cette toute première course Air3 pour Elodie et moi.

Nathalie
... See MoreSee Less

View on Facebook

Dimanche dernier, Laure et Philippe étaient parisiens, le temps de courir le semi marathon ! Une première pour notre Filou 😉

Merci à Laure pour le récit et les photos !

Petit récit de notre périple dans la capitale. Nous arrivons samedi matin assez détendus finalement malgré l’approche de cette première expérience pour Philippe, et en profitons pour faire un peu de tourisme avant de nous rendre au parc floral dans l’après-midi pour retirer nos dossards (après un bon repas évidemment, on ne change pas les bonnes habitudes...). L’organisation est toujours aussi au top, très peu d’attente et le soleil pour cet avant course! On garde espoir pour le lendemain concernant la météo...
Lever 7h dimanche... Nuageux mais pas de pluie... La « joie » de retrouver un rer qui nous amène à Vincennes, où on retrouve mon amie Aline, pour qui c’est également la première expérience sur cette distance. Dépôts des affaires aux consignes et nous voilà partis vers notre sas de départ munis de nos sacs poubelles qu’on ne regrette pas d’avoir pris car évidemment dès le départ les gouttes se sont mises à tomber...
Nous voilà partis, 44997 coureurs, et NOUS!!! Filou, Aline et moi! 21 km 097... Nous nous sommes très vite perdus de vue, mais chacun a couru à son rythme. Toujours beaucoup de plaisir pour ma part à faire cette course, malgré la pluie tout le long du parcours, comme l’an dernier mais sans le vent ni la grêle! Donc plutôt mieux, peut-être que l’an prochain...
Une ambiance géniale qui nous porte, de nombreux petits orchestres, des encouragements incessants, bref on avance et on va le finir ce semi! Les km s’enchaînent, je les ressens dans les jambes vers le 17ème, mais je m’accroche et enfin la dernière ligne droite avant le château de Vincennes et surtout la ligne d’arrivée! Je retrouve Filou et Aline peu de temps après, tous très contents d’être là! Et en route pour la récup !!! (bien méritée)
... See MoreSee Less

View on Facebook

Avec le froid qui s'annonce, Air3 vous propose un article neigeux de notre envoyé spécial Olivier, dit le loup des montagnes !
Merci à lui pour ce témoignage !

Dimanche 21 Janvier 2018, 7h30 du matin: Départ du 40 km du trail blanc de Font-Romeu...

Remontons le temps, 3 ans en arrière où Fabien P. pour ne pas le nommer motive quelques adhérents Air3 pour un trail blanc de 25 km à Font-Romeu. J'adore le trail mais ce jour là, me dire de courir 25 km avec 1000 m de D+ dans la neige, autant dire que cela m'enchantait moyennement, un temps de réflexion (de courte durée) fût nécessaire, je suis partant. J'ai une théorie pour tout cela, un coureur et particulièrement un trailer, est forcément masochiste.. Bref, je vais m'arrêter là et ne pas développer plus afin d'éviter la censure. Donc Janvier 2016, Trail Blanc de 25 km.

Révélation. J'adore. Janvier 2017, rebelote 30 km mais du côté du Sancy. Un décor à couper le souffle. Nouveau défi pour 2018 le 40 km de Font-Romeu. Donc 21 Janvier 2018, 07h30, nous sommes 3 Aircubiens, Guillaume, Fabien P et moi-même sur la ligne départ ainsi que David A. qui lui aussi a porté le maillot vert d'Air3 dans le passé. Contexte : Les conditions météo sont pourries. Il fait froid et il pleut des cordes. La veille il n'a fait que pleuvoir et idem tout le long de la course. 200 trailers se présentent donc sur la ligne de départ. Les coureurs
s'élancent il fait encore nuit, les loupiotes s'allument, la mienne non, les piles HS.. pas grave le jour devrait se lever 45 minutes plus tard. Je fais en sorte de suivre les faisceaux de la frontale d'un autre concurrent. 500 - 800 mètres de macadam et on s'enfonce dans la forêt et la neige. L'une des résolutions que je m'étais fixée était de ne pas partir trop vite. Je n'y arrive pas. Je fais quelques km avec Guillaume avant de le perdre de vue. Il envoie le petit jeune. Je sors les bâtons très rapidement et les km s'enquillent. Les jambes s'habituent rapidement à la neige mais les appuis sont peu stables. Je me sens en forme. Le rythme cardiaque monte lorsque le dénivelé est au rdv. Je m'arrête à peine au premier ravito juste le temps de prendre une soupe et de repartir. Ensuite ça monte. La masse de coureurs s'étend et s'allonge de plus en plus.. Lors de la course on est régulièrement scanné lors de check point comme les produits à la caisse d'un supermarché, ce qui permet à ma chère et tendre, et enfants de suivre ma course depuis la maison bien au chaud. Et pour moi après course, d'apprécier mon évolution lors de la course. Arrive enfin la descente de la piste noire de la Calme. Il ne faut pas croire que les descentes sont faciles. Celle-ci est assez longue et pentue. Petit ravito en bas de celle-ci. Je m'y arrête, David me rattrape et continue sans s'arrêter au ravito. Je reprends ma course et croise un coureur qui a jambe entière enfoncée dans la neige, avec 3 autres trailers en train de l'aider à en sortir.. sans mauvais jeu de mots, cela jette un froid et je redouble d'attention sur où je pose les pieds. Direction le lac des Bouillouses où je pose délicatement une petite main sur les fesses de David, on s'arrête à peine au ravito et faisons plusieurs km ensemble. Nous sommes en pente douce et devons être à la moitié de la course. Les décors sont magnifiques mais auraient pu l'être plus encore.. Avec la pluie qui ne cesse de tomber, les nuages sont bas et je distingue mal les sommets.. mais je ne vais pas me plaindre non plus.. il y a pire endroit pour courir. Après une nouvelle soupe chaude avec David on attaque à nouveau quelques montées, les ischios commencent à tirer mais les jambes et le moral sont toujours là jusqu'à ce moment précis. Un mur blanc. La fameuse piste noire descendue est maintenant à remonter. 280 m de dénivelé positif sur 1.3 km. La montée semble interminable. il me faudra pratiquement 25 min pour en venir à bout. Les bâtons sont à ce moment d'une aide précieuse. Hic, je ne sens plus le bout de mes doigts. La pluie et le froid y contribuent beaucoup. A cela il faut ajouter le fait que la montée de la calme est le point de rencontre avec les coureurs du 25 km qui, pour certains ont une énergie folle et mettent un peu la pression. Arrivé en haut commence une longue descente qui n'est pas forcement des plus aisée car les coureurs évoluent sur des "singles". J'entends de temps à autre "Attention TROUUU !!!". Il y a par moment des trous à éviter. Il faut être aux aguets alors que la fatigue est là. Plus que quelques km. Je passe finalement l'arrivée après 5h10 de course. Petite anecdote: à l'arrivée, un membre de l'organisation scanne mon dossard pour valider mon arrivée, et là il me dit "Félicitations Olivier". Je suis tellement shooté à l'endorphine que je me demande comment il connait mon prénom avant de comprendre qu'il a vu quand il a scanné mon dossard. Guillaume est déjà arrivé mais apparemment a préféré fêter sa course avec les jolies secouristes Roger et Georges. David et Fabien arrivent quelques minutes après. On se réchauffe, mange et "on se refait le match".

Encore une belle aventure !!! Rdv en 2019.
... See MoreSee Less

View on Facebook

Dimanche dernier, quelques vaillants Aircubiens étaient présents pour le rendez-vous course route de janvier : les 10 km du Teich !

Merci à Lola pour ce 1er témoignage et à Laure pour les photos !

Première course de l’année ce weekend, et première course Air Cube pour moi ! Super agréable de courir sous le soleil qui a été de la partie (et qui nous a permis de profiter ensuite d’un petit verre de blanc sur le bassin... 😉 ). Un parcours assez monotone mais une belle organisation pour une bonne reprise !

Et j’ai terminé 1ère femme donc je suis ravie !... ah non j’avais la puce de Kevin accrochée à ma chaussure autant pour moi...

Bref, une très bonne matinée même si un peu mal aux cuisses aujourd’hui.

J’ai été ravie de partager cette première course Air Cube avec vous!

A très vite !
... See MoreSee Less

View on Facebook